top of page

La chaîne du livre et le boulet de l'attendu aux chevilles de la création.


Deleuze définit en 1985, un point historique de mutation de la littérature au sein du marché du livre. Le régime des best-sellers, c’est la rotation rapide. Beaucoup de libraires tendent déjà à s’aligner sur les disquaires qui ne prennent que des produits répertoriés par un top-club ou un hit-parade. (.....) La rotation rapide constitue nécessairement un marché de l’attendu : même l’« audacieux », le « scandaleux », l’étrange, etc., se coulent dans les formes prévues du marché. Les conditions de la création littéraire, qui ne peuvent se dégager que dans l’inattendu, la rotation lente et la diffusion progressive sont fragiles. Les Beckett ou les Kafka de l’avenir, qui ne ressemblent justement ni à Beckett ni à Kafka, risquent de ne pas trouver d’éditeur, sans que personne s’en aperçoive par définition. Comme dit Lindon, « on ne remarque pas l’absence d’un inconnu ». (.....). On pourra se féliciter de la progression quantitative du livre et de l’augmentation des tirages : les nouveaux écrivains se trouveront moulés dans un espace littéraire qui ne leur laissera pas la possibilité de créer." (Deleuze 1985)"


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


Ancre 1
bottom of page